Une solution pour les restaurateurs

Afin de maintenir votre activité pendant cette période trouble il faut savoir innover et se réinventer pour répondre à votre clientèle. Les restrictions sanitaires permettent aux métiers de bouche la vente à emporter alors nous sommes là pour vous accompagner dans cette transition.
Tant pour la restauration rapide que pour la restauration traditionnelle, la mise en place d'un service de livraison ou, de vente à emporter est un moyen fiable de maintenir votre activité.

Click & Collect!

Avec le développement des nouvelles applications de vente, de plus en plus de consommateurs deviennent adeptes de la livraison à domicile. Ce service supplémentaire permet d’améliorer son image de marque et si elle est correctement gérée, elle permet également de tirer de nouveaux bénéfices.

Je vous propose un site marchand comprenant toutes les fonctionnalités nécessaires pour la vente à distance:

  • Une interface client sécurisé à l'ergonomie intuitive au design sobre.
  • La possibilité de choisir un créneau horaire de collecte ou de livraison.
  • Une carte interactive avec des options pour vos plats, (taille, suppléments, couverts...) afin d'offrir une expérience personnalisé.
  • La paiement sécurisé.
  • Des outils marketing intégrés pour la fidélisation de vos clients (mailing, coupons promos, offres spéciales...)
  • Une intégration sur les réseaux sociaux pour une communication aisé
  • Une liaison avec une solution de gestion commerciale complète en option

En plus de toutes ces fonctionnalités je vous propose un accompagnement personnalisé tout au long du processus de lancement, le suivi après l'ouverture afin de m'assurer que vous soyez autonome avec vos nouveaux outils.

On parle de votre projet ensemble?

Prenons un rdv afin de répondre à toutes vos questions

Les points clés de la transitions vers un  service de plats à emporter.

Proposer une offre adaptée

Répondre à la demande de votre clientèle

L'urgence de la situation ne doit pas vous faire oublier que l'élaboration d'une carte à emporter doit être pensée en termes de besoin client : c'est un véritable outil marketing.

Misez sur la simplicité : vous connaissez les besoins de vos clients, focalisez-vous sur ces besoins et adaptez votre carte en fonction.

Pour développer une offre efficace, posez-vous cette question : quels plats sont les plus populaires sur ma carte ? La réponse à cette question vous aidera à sélectionner les plats à intégrer dans votre carte à emporter.

Vous le savez, une carte courte est toujours à privilégier. Avoir trop de choix sur sa carte n’est en général pas synonyme de produits frais ou de saison. De plus, une carte resserrée vous permettra de gérer plus facilement la production, d’être plus rapide et plus efficace. Quelques plats peuvent suffirent à satisfaire une clientèle, peu habituée à devoir cuisiner midi et soir.

Votre savoir faire

La cohérence avec votre concept, la simplicité de production et la maîtrise sont les trois facteurs à retenir dans le choix des plats de votre carte à emporter.

Votre carte à emporter doit être cohérente avec le type de restauration que vous proposez sur place et avec vos compétences culinaires. Si vous êtes une crêperie, à votre avis quel type de produit les clients s'attendent-ils à voir sur votre carte de vente à emporter ?
Au-delà de la cohérence avec votre concept, il y a en effet votre savoir-faire : il est toujours risqué de vous lancer dans la production de plats que vous ne maîtrisez pas, simplement parce que vous pensez que c'est la
mode du moment. Proposez un type de cuisine que vous maitrisez, et privilégiez les plats simples à réaliser.

Etudier la concurrence directe sur votre secteur

La politique tarifaire appliquée à vos plats à emporter est un point très important.

Comment déterminer les prix des plats sur ma carte de vente à emporter ou en livraison ?

La réponse à cette question consiste à concilier deux types de contraintes :
- Celles imposées par votre positionnement et le marché
- La nécessité de proposer une offre rentable

Positionnement et marché
Du point de vue du client, le prix d'un plat à emporter doit être moins cher qu'un plat à consommer sur place. Le client s'attend à un écart de prix significatif.

SIGNIFICATIF ?
Quel écart de prix sera acceptable pour un même produit vendu sur place et à emporter ? - 10% , - 15% ?
Quel prix un client acceptera de payer pour un produit en fonction de sa situation de consommation, de son pouvoir d'achat, et de la valeur qu'il accorde au produit ?

Si vous sélectionnez des plats issus de votre carte sur place, Il sera nécessaire d’adapter vos prix en conséquence. En sélectionnant des plats peu coûteux à réaliser, vous pourrez proposer des prix attractifs pour attirer les clients.

Contrainte liée au positionnement

La fixation des prix va déterminer votre positionnement. C'est une décision stratégique qui dépend des contraintes et des objectifs que vous vous fixez. Dans tous les cas, soyez cohérent avec votre positionnement et mettez en valeur votre marque, vos produits, de sorte qu'ils se démarquent de la concurrence auprès de vos clients. Si vous êtes un établissement gastronomique, des prix à emporter trop bas risquent de
dévaloriser votre image de marque. A l'inverse, si vous pratiquez des prix d'ordinaire abordables, des prix à emporter trop élevés feront fuir vos clients potentiels.

Contrainte liée au marché
Il existe bien un prix psychologique basé sur l'expérience : c’est le prix moyen auquel s’attend votre clientèle. Cette expérience, votre client l'a acquise dans des établissements concurrents au vôtre. Connaissez-vous les offres concurrentes ? Quels sont les prix pratiqués ?

Pour capter une clientèle du midi, il est important de connaitre la valeur moyenne de dépense d'un client pour son déjeuner. Les Français dépensent 10 euros en moyenne pour leur pause déjeuner. Pour la restauration rapide le panier moyen est à 9,80 € par repas, et pour la restauration traditionnelle le panier moyen est à 13,50 € par repas (chiffres 2019).

 

La rentabilité de l'offre

La deuxième contrainte en matière de fixation des prix est la notion de rentabilité. Les plats que vous vendez à emporter doivent en effet vous permettre de dégager des bénéfices. Il existe en fait plusieurs méthodes pour vous aider à établir vos prix de vente. Mais quelle que soit la méthode choisie, il y a un prérequis absolu à respecter : vous devez avant toute chose être en mesure de déterminer précisément votre coût matière première par plat. C’est ce coût matière qui vous permettra ensuite de déterminer le coût de vente final.

Bien choisir son emballage

Faire face à ces nouvelles contraintes en développant un service de vente à emporter ou de livraison à domicile implique de s’adapter, d'adapter son établissement et d'investir notamment en emballages alimentaires.

Dans le secteur de l’alimentation, l’hygiène occupe une place primordiale, les emballages doivent donc jouer un rôle de protection contre les microbes, de conservation des valeurs nutritives des plats, tout en visant le confort du consommateur. Le conditionnement constitue également un signe extérieur de la marque : il doit être soigné et pratique.

Quelle est la cible ?
Est-ce une clientèle d'entreprise ? Tendance écologique ? Passeront-ils le produit au micro-onde ? Les consommateurs attendent évidemment des emballages de qualité, pratiques, hermétiques et qui permettent de transporter facilement les plats.

Quels sont les produits ?
Du chaud, du froid, des soupes, des salades, de la viande.… le contenant doit-il être étanche au gras ? Hermétique ? Les plats seront-ils livrés chauds ? Le ou les modèles choisis devront correspondre aux produits auxquels ils sont destinés. Selon le type de denrée, assurez-vous que le modèle répond aux caractéristiques du produit : gras, liquide, chaud, froid, à
réchauffer...

En vente à emporter, le contenant est donc presque aussi important que le contenu. Il permet de valoriser vos préparations, de garantir sa qualité, et d’optimiser l’expérience que vous proposez à vos clients.

Le prix de l'emballage dépend évidemment du fournisseur mais également de la qualité choisie, de la quantité commandée et de la présence ou non d’une personnalisation avec logo.
Lorsque vous déterminerez le prix de vos plats à emporter, n'oubliez pas que les emballages font partie des coûts impactant votre marge finale. Il faut donc trouver un juste milieu entre le coût de l'emballage, sa qualité, son degré d'esthétisme et la marge que vous dégagez par plats.

La sécurité alimentaire : conservation des denrées alimentaires

Vous devez porter une attention particulière aux températures de conservation. Les propriétés de chaque plat doivent être prises en considération pour choisir le bon emballage. Ainsi, une salade n’a pas besoin d’être maintenue au chaud, à l’inverse d’une pizza.

Selon les dispositions légales en vigueur :
● les repas froids à emporter doivent être conservés à une température inférieure à 3°C
● les repas chauds à emporter doivent être conservés à une température qui ne dépasse pas 63 °C.

L’emballage choisi doit être capable de s’adapter aux dispositions particulières de chaque plat à conserver.  Pour les plats cuits, la baisse de température doit se faire dans les deux heures dans une cellule de refroidissement : le produit est conditionné chaud et est refroidi rapidement à une température basse. L'emballage doit donc être adapté

Dans le domaine de la vente à emporter, on ne se limite pas seulement aux contenants alimentaires. D’autres produits comme les sacs sont également essentiels.
Les serviettes, couverts, vinaigrettes pour les salades etc., jouent en effet un rôle important dans le confort et la séduction des clients. Les couverts peuvent être transparents, dans un style simple et peu onéreux, noirs ou couleur inox, au style contemporain, mais qui rogneront davantage sur la marge